23 octobre 2007

son odeur

( )                           

C'était donc ça . Le désir mélangé à l'érotisme pur . Ce genre de choses , de genre de nuits qui ne vous arrive qu'une fois ( ... ) On aurait pu croire que tout cela restait très simpliste . Sans prise de tête . Mais en réalité , il y a , en dessous de nos draps , tout une histoire . Pas une histoire d'amour , non . Plus compliquée encore . Plus fine également . Les avantages d'une histoire d'amour sans les inconvénients . Mais les douleurs n'en sont qu'agrandient , évidemment . Il faut un prix à tout . Mais je peux vous assurer que le prix que je paye n'ai rien par rapport à ce qu'il m'apporte ( ... )
C'était le genre de type qu'on remarque tout de suite , par sa prestance et son aissance . Le genre de type avec des traits magnifique . Sublime . Et avec une petite fossette qui semble donner une touche de finition à son visage . C'était le genre de type pour qui on se réveillait à trois heures et demi du matin , car mes doigts me sommaient de dessiner . C'était le genre de type qui vous fesait dessiner , comme ça , vite . On prennait le temps de faire des finitions . Les heures passaient mais le dessin n'était jamais assez beau pour vous . Dessiner sans prendre le temps de réfléchir à ses traits . Comme si il était devant nous . Comme si il était en nous depuis toujours . C'était le genre de type qu'on pouvait fixer sans rien dire pendant des heures . Se délecter de ses moindres traits . C'était le genre de type qui nous donne de la matière pour écrire et encore plus pour dessiner . C'était le genre de type qui nous donnait la foi .

trainspotting_420

Posté par camdouille à 21:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur son odeur

Nouveau commentaire